Présentation du programme

J’ai 45 ans, je suis marié depuis 16 ans et père de deux enfants de 14 et 7 ans. J’exerce mon métier en tant qu’indépendant, avec l’âme d’un chef d’entreprise. Je suis soucieux d’évoluer d’un point de vue personnel et professionnel, tout en transmettant mon expérience de la vie. L’âge de la maturité m’incite à poser un regard objectif et critique sur le monde qui m’entoure. Je désire m’engager pour être acteur des changements que je désire voir initier et non m’en plaindre sans agir. Cet engagement est un acte citoyen contre la résignation et pour le renouveau d’un monde politique réellement représentatif, au plus près des attentes de chacun.
La politique ne peut fonctionner de manière efficace sans une écoute attentive et active des problématiques rencontrées par les citoyens. Le contexte actuel montre pourtant un clivage marqué entre les électeurs et les dirigeants sensés les représenter. Avec DéFI, je partage les valeurs auxquelles j’aspire pour une bonne gouvernance, pour la construction de ponts pour une politique plus accessible, plus représentative, plus juste et équitable.

Mes 3 mesures phares

  • 1ère

    La citoyenneté au coeur des décisions communales

    Gouvernance Gouvernance

    La politique ne peut fonctionner de manière efficace sans une écoute attentive et active des problématiques rencontrées par les citoyens. Le contexte actuel montre pourtant un clivage marqué entre les électeurs et les dirigeants sensés les représenter. Avec DéFI, je partage les valeurs auxquelles j’aspire pour une bonne gouvernance, pour la construction de ponts pour une politique plus accessible, plus représentative, plus juste et équitable.

    0
  • 2ème

    Un accompagnement soutenu au sein du Service d'Urbanisme

    Urbanisme Urbanisme

    Une des caractéristiques (malheureuses) des demandes de permis d’urbanisme est l’incertitude de son issue. Il arrive notamment que certains projets – qui, a priori, respectent les différentes législations et réglementations – doivent être modifiées dans la mesure où ils ne répondent pas aux attentes des autorités communales.
    Les refus et autres adaptations entrainent inévitablement une surcharge de travail et de coût pour tous les acteurs concernés (maîtres d’ouvrage, architectes, services communaux, ….).
    Une approche plus soutenue en amont du Service d'Urbanisme permettrait un dialogue davantage constructif avec le demandeur. Celui-ci pourra tenir compte des recommandations des services communaux lors de l’introduction de sa demande de permis.
    Ce travail effectué en amont devrait diminuer la charge totale de travail des communes lesquelles devraient bénéficier d’un gain de temps lors de l’examen des demandes de permis.

    0
  • 3ème

    Un commerce de proximité encouragé

    Mobilité Mobilité

    Les achats en ligne prennent une part importante dans notre comportement de consommateur. Cela entre en contradiction avec l'économie locale, de proximité, présentant l'humain au centre des préoccupations. Dès lors, il faut non seulement encourager le commerce de proximité, mais aussi la politique de mobilité qui nous mène vers ces commerces. A titre d'exemple, la politique du parking temporaire (le disque) ou payant (horodateurs) crée une anxiété chez quiconque veut avoir accès aux commerces de proximité et ressent la nécessité d'utiliser son véhicule. La tentation du supermarché (parking gratuit et à volonté) ou de l'achat en ligne (absence de mobilité) est, dès lors, omniprésente. Il y a certainement une réflexion à mener sur ce point !

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire