Présentation du programme

Aujourd'hui, bien plus qu'hier, Anderlecht est redevenue une terre d'opportunités. Les projets fourmillent et il est indéniable qu'il se passe quelque chose, tant affluent les signes d'intérêts de nombreux acteurs qui souhaitent se redéployer dans notre commune.
Cependant, tout n'est pas rose. Loin de là.
Nous savons que quasi tous les habitants rencontrés aspirent à un profond changement.
Notre devoir est de construire la ville plurielle ancrée dans le XXIe siècle, pour l'ensemble des Anderlechtois et des Anderlechtoises, en ne laissant aucun quartier sur le bord de la route.

Vous retrouverez nos principales priorités pour Anderlecht ainsi que l'intégralité de notre PROGRAMME sur

https://pour.be/anderlecht

Mes 5 mesures phares

  • 1ère

    Propreté : notre toute première priorité pour Anderlecht !

    Propreté Propreté

    Ne nous leurrons pas : l'immense majorité de celles et ceux qui nous quittent, c'est d'abord parce que nos quartiers sont encore trop sales, trop insalubres et insécurisés. La restauration d'un cadre de vie harmonieux est propre est le donc le premier défi auquel nous devrons répondre. Pour ce faire, je propose notamment les mesures suivantes :
    - mettre en place à la zone de police MIDI un "service de police environnementale" et former spécifiquement les agents de police aux problématiques du respect de l'environnement et de la propreté ;
    - créer de véritables « commandos blancs » chargés d’intervenir en urgence dans les cas de dépôts clandestins, avec la possibilité pour les citoyens d’alerter les services compétents via les réseaux sociaux ;
    - appliquer une tolérance zéro pour les incivilités et considérer les faits de flagrant délit de salissure, dépôts clandestins, abandon de déjections canines, jet de mégots, comme devant être sanctionnés avec la plus grande des sévérités ;
    - privilégier, dans les sanctions, les travaux d'intérêt général visant à réparer ou à nettoyer les dégâts.

    0
  • 2ème

    Espace public, immobilier et socio-économique : pour faire renaître Anderlecht !

    Urbanisme Urbanisme

    Notre immense responsabilité est d’œuvrer en faveur d'une ville mixte, qui réponde à la fois aux besoins de logements, d'infrastructures scolaires, culturelles et récréatives, d'équipements collectifs, sans oublier le développement d'activités économiques pourvoyeuses d'emplois locaux. Pour réaliser ces objectifs, je propose entre autres :
    - conclure pour tous nos quartiers un « pacte de quartier» qui se composera, durant toute la législature, d’un partenariat avec la population riveraine afin de fixer les priorités d’interventions dans l’espace public (rénovation de rues et trottoirs les plus délabrés, réhabilitation des terrains en friche, etc.) ainsi que les grandes options en matière de mobilité et de stationnement ;
    - combattre sans relâche tous les projets qui auront pour conséquences de diminuer la qualité de vie des habitants actuels parce qu'ils sont trop polluants, bruyants, insécurisants ou trop denses. Anderlecht ne doit plus être considérée comme un endroit où l'on peut développer des projets que personne ne souhaite voir ailleurs !
    - privilégier partout la mixité de fonctions : commerces, logements, écoles, crèches, centres culturels, infrastructures sportives, places publiques conviviales ;
    - poursuivre avec détermination notre politique destinée à l’éradication des friches, notamment dans la zone du canal, en œuvrant pour y implanter des activités diverses.

    0
  • 3ème

    Pour une politique économique pourvoyeuse d'emplois locaux et défendant des commerces de qualité

    Emploi Emploi

    Nombreux sont les bassins d'emploi encore insuffisamment exploités. Je souhaite aller au-delà des clichés qui perdurent encore dans l'esprit de certains concernant Anderlecht en :
    - créant un label « made in Anderlecht », visant à favoriser le savoir-faire anderlechtois et les produits fabriqués à Anderlecht, en incitant les habitants à acheter local !
    - promouvant l'image de la commune et ses nombreux atouts pour les investisseurs (notamment les différents espaces désaffectés disponibles), afin de permettre la création d'emplois locaux ;
    - encourageant les associations de commerçants et leur permettre de développer les synergies entre elles et les autres associations actives dans d'autres secteurs (culturel, économique, touristique, etc.) ;
    - améliorant le fonctionnement de la Mission locale pour l'emploi en assurant une meilleure coordination avec le CPAS ;
    - aidant avec vigueur les bénéficiaires d'un RIS (Revenu d'Intégration Sociale) à créer leur propre job.
    - soutenant l'émergence des pop-up stores, de plus en plus nombreux à souhaiter s'installer dans notre commune ;
    - créant une "Régie communale" chargée d'acquérir certains bâtiments commerciaux et les affecter ensuite pour de nouveaux commerces de qualité.
    - indemnisant les commerçants en cas de travaux intempestifs à proximité de leur magasin, quel que soit le pouvoir public responsable.

    0
  • 4ème

    La sécurité : pour la restauration d'un cadre de vie pacifié et serein !

    Maintien de l'ordre Maintien de l'ordre

    Il est insupportable de constater que certaines personnes éprouvent encore de la crainte à l'idée de sortir promener leur chien, ou pour se rendre à l'épicier du coin. Je propose dès lors notamment de :
    - rendre ses lettres de noblesse à la police de proximité par des patrouilles pédestres et cyclistes ainsi que par des postes fixes d'inspecteurs là où sont identifiés des problèmes de sécurité ;
    - consolider la formation des agents et leur fixer des priorités opérationnelles (propreté, nuisances sonores, etc.) qui répondent aux problèmes réels et spécifiques à chaque quartier ;
    - renforcer l'éclairage en voirie et l'adapter aux spécificités de l'espace public, notamment via l'éclairage intelligent (déclenchement de l'éclairage suite à un mouvement) ;
    - généraliser, dans le cadre de l’autonomie communale, la possibilité de sanctionner un auteur de fait délictuel dès l’âge de 14 ans, notamment par des mesures éducatives adaptées à l’âge et à la situation particulière de l’auteur.

    0
  • 5ème

    La préservation de nos espaces verts : pour laisser respirer les Anderlechtois !

    Environnement Environnement

    Notre commune comporte encore certains poumons verts et zones naturelles précieuses, trop souvent méconnues des Bruxellois. Afin de les préserver, je propose de :
    - protéger la magnifique zone de Neerpede en lui octroyant un véritable statut particulier ;
    - mettre en valeur les espaces verts en balisant divers parcours touristiques, de marche, de vélo et de jogging ;
    - privilégier sur les zones naturelles méritant une protection des activités d'agriculture urbaine, la pratique du sport et la découverte de la nature en famille ;
    - favoriser les visites en milieu naturel et agricole en développant des activités récréatives et touristiques spécifiques, par exemple dans le Vogelenzang.

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire