Présentation du programme

Uccle En Avant est une liste citoyenne de renouveau politique. Elle est composée de femmes et d'hommes de tous horizons et de tous les quartiers d’Uccle qui ont la volonté de se battre pour garantir la qualité de la vie dans notre commune.
Uccle est confrontée à plusieurs défis dont son plus gros point noir qui est la mobilité. Le développement de certains de ses quartiers, la propreté et l'environnement, la sécurité, la préservation de ses activités économiques, l'emploi, le logement et la bonne gouvernance sont d'autres défis qu'elle doit rencontrer.
Après les scandales qui ont éclaboussé certains de nos mandataires, y compris à Uccle, nos concitoyens attendent une gestion irréprochable de notre commune où le travail de fond doit primer sur le bling bling et les relations publiques.
La gestion de notre commune doit dépasser l'horizon du quotidien et nous projeter dans l'avenir. Elle doit être ambitieuse et innovante. C'est cette conviction qui anime les candidats de la liste Uccle En Avant pour les élections communales du 14/10/2018 .

Vous avez envie d’en savoir plus sur notre projet ? Contactez un candidat d’Uccle En Avant ou prenez connaissance du livre d’une septantaine de pages : http://www.marccools.be/Uccle_en_avant_le_livre.pdf.

A mon sens, il est temps de repenser la place des jeunes à Uccle, de travailler efficacement sur la mobilité et d'avoir une gouvernance plus transparente sur ses actions, parfois obscures aux yeux des citoyens. Il faut également préserver l’environnement agréable et précieux de notre Commune qui représente 1/5 des espaces verts de la région. A côté de ça, je dois avouer être touchée par la crise migratoire actuelle et souhaite que notre commune soit plus hospitalière notamment dans l’accueil et l’intégration des primo-arrivants (cours de langue, échanges, soutenir des associations comme SINGA …) et en travaillant sur le vivre ensemble.

"La liberté n'est pas l'absence d'engagement, mais la capacité de choisir."

Mes 4 mesures phares

  • 1ère

    Pour un rajeunissement de la Commune

    Jeunesse Jeunesse

    Uccle est une commune désertée par les jeunes. Pour sortir, rencontrer nos amis, travailler, emménager pour la première fois, nous allons rarement à Uccle. Uccle est une commune belle et agréable qui doit également être ouverte aux jeunes à tous les niveaux, lesquels se sentent parfois délaissés par l'immobilisme régnant. Peu de choses sont mises en places pour développer leur participation citoyenne, les écoles de devoirs sont pleines et le sport à Uccle est loin d’être accessible à tous (beaucoup de terrain de sport ne sont pas accessibles à tout le monde (parc de la sauvagère, …) et tout le monde n’a pas les moyens financiers de se payer un équipement de tennis et de hockey).

    La liste Uccle en avant compte 7 jeunes motivés qui proposent la mise en place des mesures suivantes pour le développement de la jeunesse à Uccle :

    🌳 1) Entendre mieux les jeunes à Uccle :

    - Développer le Conseil communal des jeunes et lui donner plus de poids afin de développer notre représentation et notre participation aux décisions de la Commune ;
    - Développer le rôle du Service ucclois de la jeunesse, notamment en incluant plus les jeunes dans l’organisation des événements communaux. A titre d’exemple, dans des événements tels qu’Ucckel air, les jeunes sont éloignés de l’événement et le parascolaire ucclois est peu mis en valeur ;
    - Permettre aux jeunes de s’associer à la gestion des maisons de jeunes ;

    🎉 2) Développer les activités pour les jeunes, et le lien social :

    - Établir un cadastre des salles disponibles à Uccle qui peuvent être mises à disposition des jeunes pour leurs rencontres et le mettre en ligne (à titre d’exemple, la ferme rose est une salle beaucoup trop méconnue et oubliée des jeunes). Favoriser les prix de location de certaines salles pour les jeunes ;
    - Insérer les arts numériques (code, illustration graphique, développement vidéo) à l’Académie d’Uccle et à l’Ecole d’art à Uccle ;
    - Réaliser, deux fois par législature, « la tournée des bars et des salles uccloises » pour permettre aux jeunes de se réapproprier les espaces de rencontres à Uccle ;
    - Organiser une « semaine des aînés » pour favoriser le lien social intergénérationnel ;
    - Permettre aux enseignants travaillant au sein des écoles communales de recevoir une formation appropriée en vue de favoriser le vivre ensemble dans les classes, lutter contre les stéréotypes, le racisme et la discrimination ;
    - Permettre aux jeunes d’occuper des locaux et espaces vides en favorisant des initiatives propres à la jeunesse ;
    - Rénover les infrastructures sportives dans les quartiers qui en ont besoin et développer infrastructure sportive dans les quartiers où cette dernière est absente.

    🌍 3) Favoriser l’autonomie des jeunes, le vivre ensemble et leur sécurité :

    - Favoriser les interactions entre les écoles primaires francophones et les écoles primaires néerlandophones ;
    - Généraliser à l’ensemble des écoles communales le programme « L’école, l’énergie et moi » ;
    - Favoriser l’apprentissage du Code de la route dès l’école pour les piétons et cyclistes ;
    - Favoriser l'intermodalité aux alentours des écoles et encourager également l'étude la mise en place d’une ligne de bus directe vers l’Université Libre de Bruxelles ;
    - Mettre en place des mesures de sensibilisation au harcèlement à l’école et sur les réseaux sociaux ;
    - Augmenter les éducateurs de rue ;
    - Développer l’esprit critique des jeunes vis-à-vis d’internet ;
    - Améliorer l’éclairage nocturne ;
    - Permettre la médiation lorsqu'elle est possible dans la lutte contre l'incivisme pour les mineurs ;


    🍉 4) Aider les jeunes à s’implanter à Uccle lorsqu’ils quittent leurs parents :

    - Créer un site internet pour les annonces de job étudiant à Uccle ;
    - Permettre une meilleure interaction entre les jeunes et le CPAS ;
    - Mettre en place des formules de bail emphytéotique pour les jeunes qui n’ont pas les moyens d’acheter ;
    - Encourager la colocation ;
    - Encourager les squats « organisés » à occuper des logements vides (comme des ASBL telle que la Communa)
    - Réinstaurer la prime au logement pour les jeunes ménages qui ont acquis un logement et qui compensent pour eux plusieurs années de précompte immobilier.

    0
  • 2ème

    Une commune intermodale pour que les ucclois ne soient pas isolés du reste de Bruxelles

    Mobilité Mobilité

    Uccle est coincée dans un immobilisme inquiétant au niveau communal. Difficile à certains endroits de se déplacer à vélo, les gares ne sont pas assez desservies et il y a peu de parkings et de box vélo pour y laisser sa voiture et son vélo, la stationnement y est compliqué et cher (notamment pour les personnes comme les policiers, enseignants, infirmiers qui travaillent dans la Commune et qui ont des cartes de stationnement à prix élevé), le métro ne se développe qu’au nord de Bruxelles et le sud est oublié, l’utilisation de la voiture électrique est peu encouragé, etc.

    A cet égard, nous proposons les mesures suivantes pour booster l’intermodalité de notre commune :

    🚙Revoir le plan communal de mobilité (celui de 2006, mis en place par Marc Cools, n'a jamais été mis à jour) avec les acteurs concernés (STIB, SNCB, Région, ...) et planifier et budgétiser les efforts de chacun ;
    🚲🚆- Favoriser l'accès en vélo aux gares et installer des box vélos sécurisé ;
    🚲🚆- Réaliser un RER-vélo de la Gare de Calevoet à la Gare du midi (notamment grâce à une passerelle cycliste-piéton au pont de Stalle) ;
    🚲- Mettre en œuvre les recommandations de l'étude BYPAD (Bicycle Policy Audit) ;
    🏡- Poursuivre et amplifier les programmes communaux de rénovation de trottoirs ;
    🚊- Prendre le leadership, au niveau communal, de la prolongation du métro sur Uccle (bureau d'étude...) ;
    🚈🚆- Concrétiser enfin le RER et améliorer sans attendre la fréquence des trains sur les lignes 26 et 124 ;
    🚙- Poursuivre le développement des stations de voiture partagée ;
    🚗- Concrétiser le déploiement de bornes pour le rechargement de voitures électriques (notamment en proposant aux stations services d'en installer et d'en échange réduire leur taxe communale) ;
    🚙- Evaluer et revoir également le plan communal de stationnement ;
    🚙- Mieux mobiliser au profit de tous les parkings existants et en créer là où c'est nécessaire (gares...) ;
    ⭕- Impliquer beaucoup plus la Commune dans la coordination des chantiers (notamment pour la mise en place de Task force mobilité au niveau communal pour les gros chantiers).

    0
  • 3ème

    Protéger notre environnement

    Environnement Environnement

    Pour une commune pilote en matière d'environnement 🌳🌳 ! Les objectifs d'Uccle en avant :
    - L’urbanisation de la commune qui se poursuit ne doit pas porter atteinte à son maillage vert et à la biodiversité. Lors de la délivrance de permis d’urbanisme une part importante de la superficie des terrains où l’on construit doit rester perméable et bénéficier de plantations.
    - Les 40 propositions du Plan Nature d’Uccle doivent être toutes mises en œuvre et la dimension nature devenir un réflexe pour tous les gestionnaires d’espaces verts tant publics que privés. Un label doit être créé pour médiatiser et donner en exemple les plus belles actions réalisées pour rencontrer les objectifs du Plan Nature.
    - La masse végétale doit être augmentée chaque fois que possible (façades et toitures vertes, plantation d’arbres d’alignement, …).
    - Les surfaces disponibles pour des potagers individuels et collectifs ainsi que les espaces pouvant accueillir des composts collectifs doivent être augmentés en mobilisant tant les terrains propriétés de la commune que ceux d’autres pouvoirs publics ou de propriétaires privés prêts à les mettre à disposition pour cet objectif.
    - Le programme de réhabilitation des ruisseaux ucclois doit être poursuivi et mené à son terme. La lutte contre les inondations et pour une gestion durable de l’eau doit être une priorité de l’action communale.
    - Les actions « coup de poing » multiservices en matière de propreté doivent être multipliées.
    - Les habitants doivent être encouragés à participer aux campagnes de propreté et une émulation créée entre eux par l’octroi d’un « balai d’or ». Les comportements non respectueux en matière de propreté doivent être beaucoup plus qu’aujourd’hui sanctionnés.
    - Une coordination anti-bruit doit être créée qui soit en charge de la définition et de la préparation des actions anti-bruit à mener.
    - Les programmes « L’école, l’énergie et moi » doivent être généralisés à l’ensemble des écoles communales et aux écoles des autres réseaux.
    - La commune doit convertir une partie de sa flotte de véhicules, lors du renouvellement de ceux-ci, par des véhicules électriques et au gaz.
    - La lutte contre la cruauté envers les animaux doit être intégrée dans les préoccupations de la commune.

    0
  • 4ème

    Redynamiser les quartiers qui doivent l'être et lutter contre la dualisation sociale

    Autres Autres

    Tous nos quartiers doivent rester agréables à vivre. Aujourd'hui, dans la Commune, il y a "Uccle" et "Uccle". Nous devons éviter à notre Commune une évolution semblable à Schaerbeek ou Molenbeek avec des quartiers agréables à vivre et d'autres moins. Trois quartiers sont délaissés actuellement : le Merlo, le Melkriek et le Homborch. Il faut y redynamiser l'accès au transport, développer les activités pour les jeunes et surtout mettre en place un plan d'études pour y favoriser le Commerce (quand vous pensez qu'au Homborch, il n'y a même pas une boulangerie et que les habitants doivent aller jusqu'à la chaussée d'Alsemberg pour faire leurs courses...). Nous avons rencontrer également quantité de femmes qui nous ont dit souhaiter une salle pour les fêtes de quartiers ou y réaliser leurs loisirs. C'est à encourager !

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire