Présentation du programme

Le programme détaillé de la liste est consultable via la page Facebook "Liste du Mayeur de Court-Saint-Etienne" ou sur simple demande. N'hésitez pas.

Mes 4 mesures phares

  • 1ère

    Préserver et valoriser le caractère rural et l’identité de nos hameaux

    Urbanisme Urbanisme

    Le territoire de notre commune est occupé à près de 50% par des activités agricoles et à plus de 25% par des forets.

    Il se caractérise par une partie nord semi-urbaine le long de la vallée de la Dyle et par une partie sud plus rurale qui se structure autours de différents hameaux ayant leur identité propre.

    Cet équilibre fait partie des atouts de notre commune et doit à tout prix être préservé et valorisé.

    A cette fin, les nouveaux logements qui viendront s'implanter dans les hameaux devront respecter leur identité (notamment en terme de typologie et de gabarit) et le caractère fonctionnel des espaces agricoles devra être protégé.

    0
  • 2ème

    Poursuivre la réhabilitation et la redynamisation du Centre de Court-Saint-Etienne

    Urbanisme Urbanisme

    Depuis 2012, 70% des nouveaux logements créés dans notre commune l'ont été à moins de 500 mètres de la gare de Court-Saint-Etienne. L'assainissement et le développement du site Henricot II sont enfin effectifs et la première phase de « Court Village » est pratiquement terminée.

    La poursuite du réaménagement et de la reconversion du Centre restent toutefois un enjeu majeur pour la prochaine législature, notamment en vue de favoriser une nouvelle dynamique commerciale et de redynamiser le Centre (Avenue de Wisterzée, Rue Emile Henricot et Place des Déportés)

    0
  • 3ème

    Garantir un enseignement communal de qualité et à taille humaine accessible à tous

    Enseignement Enseignement

    En 2018, l’enseignement communal à Court-Saint-Étienne c'est :
    - 4 écoles ;
    - 7 implantations ;
    - plus de 1000 élèves.

    C'est aussi le choix entre un enseignement francophone basé sur les intelligences multiples, un enseignement francophone avec éveil à l'anglais, un enseignement en immersion anglaise ou un enseignement en immersion néerlandaise.

    Cependant, les deux dernières années ont été riches en changements :
    - à la rentrée 2016, l'ancienne implantation de l'école Defalque a été déplacée dans des locaux plus adaptés à Suzeril ;
    - à la rentrée 2017, deux nouvelles directions ont été mise en places afin de permettre des directions plus proches des enseignants, des élèves et des parents. La rentrée 2017 a également été marquée par la renaissance d'un enseignement francophone dans le centre et le lancement du projet sur les intelligences multiples.

    C'est changements ne se sont parfois pas passés sans mal mais ont toujours eu pour objectif d'améliorer la qualité de notre enseignement.

    Aujourd'hui, le pouvoir organisateur s'est fixé un nombre d'élèves par école qu'il ne faut pas dépasser.

    Cette décision s'inscrit dans la mise en place d'une vision à long terme qui garantira la qualité de notre enseignement.

    En effet, cellle-ci permettra de mettre en place des infrastructures adaptées et de qualité, des projets pédagogiques clairs et suivis, un soutien aux directions et une bonne collaboration avec les associations de parents.

    0
  • 4ème

    Encourager la réduction de la quantité de déchets ménagers et leur revalorisation

    Environnement Environnement

    Les ordures ménagères résiduelles (OMR) correspondent au contenu des poubelles 'tout venant' non triées...

    En Brabant wallon, ces ordures ménagères sont incinérées à l’unité de valorisation énergétique de Virginal (Ittre) en vue de produire de l’électricité.

    En 2016, les OMR collectées à Court-Saint-Etienne se chiffraient à 143,6 kg/habitant. A titre de comparaison, la moyenne wallonne se chiffrait, elle, à 147,4 kg/hab et la moyenne provinciale à 153,6 kg/hab.

    Afin de réduire ces quantités de déchets, il y a lieu d'encourager les initiatives "zéro déchets" qui visent à réduire les déchets à la sources (diminution des emballages, vente en vrac,...), favoriser les circuits courts et le réemploi ou donner une seconde vie à nos "déchets" par le recyclage.
    Dans le même temps, près de 40% du poids de nos poubelles est constitué de déchets organiques.

    Deux solutions permettent de sortir ces déchets organiques des OMR, soit par la création de composts individuels ou collectifs, soit par la collecte sélective de ces déchets.

    Lorsqu'ils sont collectés sélectivement, ces déchets organiques peuvent ensuite être recyclés par biométhanisation et permettre la production d'énergie verte et de compost de qualité.

    La mise en place de collectes sélectives des déchets organiques permettra donc à celui qui ne peut ou ne souhaite pas mettre en place un compost de réduire considérablement sa production d'OMR et induira un bénéfice environnemental pour la collectivité.

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire