Présentation du programme

Décrire le programme de Vert Ardent est quelque chose de particulièrement compliqué.. En effet notre programme que nous appelons le "puit" fait plus de 80 pages et s'enrichit chaque jour ou presque de nouvelles propositions. Je préfère donc vous parler de ce que je considère comme nos 3 piliers les plus importants :
- Une véritable lutte pour la justice sociale
- Une véritable démocratie horizontale (faisant appel le plus possible à l'intelligence collective)
- Une véritable lutte pour la transition écologique

Mes 3 mesures phares

  • 1ère

    Création d'un échevinat de la participation

    Gouvernance Gouvernance

    Pour permettre la mise en œuvre de son programme participatif, Vert Ardent souhaite installer un
    Échevinat de la participation citoyenne.
    Son rôle central sera d’aider la mise en place de méthodes démocratiques pour la prise de décision
    citoyenne au sein de la commune de Liège et de rendre la participation citoyenne applicable partout où elle
    peut l’être. À ce titre, cet Échevinat élaborera les outils participatifs et les mettra à disposition de
    l'ensemble du collège.
    Nous veillerons à ce que les horaires des réunions et groupes de travail soient compatibles avec la gestion
    d'une vie professionnelle et familiale. Nous organiserons un service d'accueil ou de garderie pour les
    parents qui souhaitent participer à ces réunions.
    L'Échevinat de la participation assistera les citoyen·ne·s dans leurs tâches de récolte d’informations et leur
    communiquera les opportunités qu'offrent les compétences communales.
    Les groupes citoyens qui le désirent pourront faire appel au service de l’Échevinat pour des conseils,
    formations et accompagnement nécessaires à l’animation d’un groupe en intelligence collective.
    Le conseil communal ne sera plus présidé par le bourgmestre mais par un membre du conseil choisi si
    possible par consentement.

    0
  • 2ème

    Faire de Liège une ville zéro sans abris

    Aides sociales Aides sociales

    L'objectif de Vert Ardent, ensemble avec tous les acteurs publics et associatifs, est de faire de Liège une
    ville Zéro "Sans Abrisme".
    Cela demandera une approche concertée et globale de prise en charge de cette problématique difficile et
    complexe.
    La mendicité est un problème social. Il faut donc apporter des réponses sociales, même si, dans certains
    cas, une intervention de type répressive peut être envisagée. Nous défendrons :
    • la suppression du règlement communal sur la mendicité.
    • la suppression de la disposition prévoyant l’enfermement des mendiants pendant 12 heures.
    • l'organisation d’une campagne d’information et de sensibilisation sur les causes et la signification de
    la mendicité.
    • l'instauration d’un service d’infirmiers de rue et le renforcement de la présence d’éducateurs de rue.
    Nous créerons et valoriserons un numéro vert pour les habitants d'immeubles concernés par l'occupation
    des halls par des sans-abris. Ce numéro vert renverra à des travailleurs sociaux habilités à intervenir.

    0
  • 3ème

    Liège, ville piétons admis

    Mobilité Mobilité

    Des statistiques publiées récemment révèlent que sur les 14738 piétons victimes d'un accident de la route
    en Belgique entre 2014 et 2016, 1 sur 4 a été renversé en traversant sur un passage piéton.
    Programme Vert-Ardent –version soumise à l’assemblée du 26 juin 2018 Page 55
    A Liège, la vie des piétons n’est pas simple. Certains passages piétons sont non sécurisés, rendus quasi invisibles
    par absence d'entretien, mal éclairés ou simplement absents à des endroits stratégiques. Certains
    trottoirs sont étroits, voire absents, ou encombrés par du mobilier urbain, des dépôts de déchets clandestins
    ou des voitures stationnées. Les pouvoirs publics ont un rôle à jouer pour encourager les citoyens à
    marcher. La durée de certains feux rouges n'est pas adaptée aux piétons.
    Vert Ardent ressortira du tiroir le " Plan Piéton " réalisé dans les années 2000 qui identifie de nombreux
    cheminements pédestres ; leur réhabilitation, avec le soutien actif des habitants et des services communaux,
    est un chaînon majeur de la mobilité de demain.
    Nous aménagerons et entretiendrons les cheminements piétons selon le principe de " ce qui convient au
    plus faible convient au plus grand nombre " ou " accessibilité universelle ". Cela passe par des largeurs de
    trottoirs suffisantes, un choix de revêtement adapté, une localisation adéquate du mobilier urbain, la lutte
    contre le stationnement sauvage et les dépôts de déchets clandestins.
    Nous impliquerons les PMR dans les politiques de mobilité.
    Nous impliquerons la " commission communale Femme et Ville " dans l’élaboration des politiques de mobilité
    et la conception des aménagements afin d’y implémenter la dimension du genre.
    Nous formerons le personnel communal (ouvriers communaux, services travaux, urbanisme, etc.) et la police
    aux réalités rencontrées par les PMR.
    Nous nous engagerons dans l’obtention du label «Commune Pédestre », lancé par
    l’association " Sentiers.be "
    Nous nommerons un.e monsieur/madame piéton
    Nous généraliserons les signaux " F45b " signalant les " impasses débouchantes "
    Nous poursuivrons et étendrons le projet de «Rues aux Enfants »

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire