Présentation du programme

+ Mobilité : Soigner les voies d’accès à la commune, en particulier l’avenue de l’Observatoire. Faire en sorte que la Région mette en place des tournes-à-gauche dans les 2 sens au carrefour chaussée de la Hulpe/Vivier d’Oie/Gendarmes. Accompagner la transition vers la mobilité douce en poursuivant le maillage des zones 30. Mettre en oeuvre le plan Bypad listant 3.000 points à améliorer en voirie et sur les trottoirs pour faciliter l’usage du vélo et la vie des piétons.

+ Parking : Revoir le plan de stationnement qui fait trop de mécontents.

+ Trottoirs : Sur le modèle d’un Foodtruck, créer un atelier mobile pour réparer et entretenir les trottoirs sur rendez-vous, à la demande des habitants.

Urbanisme : Encore + de vert : + d’arbres dans la commune, + de plantations persistantes, + de façades vertes, + de potagers en ville et aussi + d’ambition esthétique pour les projets architecturaux.

+ Administration : + de souplesse, + d’efficacité, grâce à la mise en place d’une cellule-relais exclusivement consacrée au dialogue Commune-Région, indispensable pour faciliter les démarches administratives et stimuler la vie et l’économie à Uccle.

+ Economie : Encourager les jeunes par la mise en place d’un Espace de Co-Working et/ou d’un incubateur de Starts-up. Organiser une Foire aux Jardins dans le Parc du Wolvendael.

Mes 5 mesures phares

  • 1ère

    Espace de co-working/Incubateur de starts up

    Economie & finances Economie & finances

    La commune doit porter des projets qui la positionnent dans une dynamique économique. J’aimerais que s’y implante une structure destinée aux jeunes qui étudient et réussissent ou qui travaillent déjà, mais qui ne disposent pas du réseau facilitant le démarrage dans la vie professionnelle. J’aimerais que la commune déploie un espace de co-working sur son territoire, et pourquoi pas un incubateur de starts-up, financé via un partenariat public privé. Il existe des exemples magnifiques initiés par des échevins libéraux à Schaerbeek et à St Gilles. Au service de l’Economie nous préparons déjà ce dossier depuis plusieurs mois et j’ai l’oeil sur un bâtiment communal qui doit se libérer lors du déménagement de l’administration rue de Stalle. Il ne me reste qu’à être réélue et à convaincre le Bourgmestre et le Collège...

    0
  • 2ème

    Faire entrer les Arts Numériques à Uccle

    Culture Culture

    Des dizaines d’évènements en tous genres se déroulent chaque année à Uccle, y compris dans le domaine culturel, pourtant j’ai souvent l’impression que la Commune n’est pas encore entrée dans le XXIème siècle en matière de culture. J’aimerais que la prochaine législature soit celle de l’arrivée des Arts Numériques à Uccle et que l’on envisage d’y organiser un festival de Street Art.

    0
  • 3ème

    Mobilité du futur : un réseau de moyens de transports complémentaires

    Mobilité Mobilité

    Le mobilité est un dossier prioritaire dont nous savons bien qu’il ne se gère pas exclusivement au niveau communal. Je veux tout de même partager avec vous ma vision de la mobilité en ville à moyen terme. Elle se résume en un réseau de moyens de transport complémentaires : vélos, trams, mini-bus autonomes électriques, taxis low cost et voitures individuelles lorqu’elles sont indispensables, par exemple pour les parents avec de jeunes enfants.

    0
  • 4ème

    Trottoirs : un atelier mobile d’entretien et de réparation

    Travaux publics Travaux publics

    Les trottoirs, la rue devant chez eux, restent une priorité pour nos habitants. Même s’ils savent que la responsabilité de leur trottoir leur revient, ils n’ont pas toujours les moyens techniques ou l’envie de s’en occuper. C’est pourquoi je propose, sur le modèle d’un Foodtruck, la création d’un atelier mobile de réparation qui interviendrait sur rendez-vous, à la demande des habitants.

    0
  • 5ème

    Cellule-relais entre la Commune et la Région

    Gouvernance Gouvernance

    Qu’il s’agisse du parking, du contrôle de la vitesse sur les voiries régionales, de la gestion des chantiers, de la sécurité, du marquage au sol et de la propreté, la commune est sans cesse ralentie dans sa volonté d’agir par la lenteur des procédures imposées par la Région. Cette lenteur devient un véritable frein économique dès que l’on parle d’urbanisme et de changements d’affectations. C’est pourquoi je propose la mise en place d’une cellule-relais, traversant toutes les compétences, exclusivement consacrée au dialogue Commune-Région.

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire