Présentation du programme

Nous, écologistes, voulons une commune ouverte, inclusive et populaire, tournée vers l’avenir. Nous proposons aux Saint-Gillois·es d’écrire ensemble une nouvelle page avec des propositions innovantes, des nouveaux visages, une mobilité plus douce, des espaces publics apaisés et des pratiques plus éthiques, transparentes et participatives.
Nous voulons nous engager dans la réduction des fractures qui divisent notre commune : la fracture sociale qui exclut les plus pauvres, la fracture territoriale entre le “haut” et le “bas”, et la fracture culturelle entre communautés.
Nous voulons rompre tant avec le paternalisme et le pouvoir personnel qu’avec la “politique des copains”, qui confond droits et privilèges et oublie que les pistons sont le contraire de la justice sociale. Nous voulons mettre un terme à la politique conservatrice que mène la majorité PS-MR en place depuis plus de 30 ans et qui condamne Saint-Gilles à l’immobilisme.
Si nous voulons participer au pouvoir, c’est pour l’exercer avec vous, dans l’intérêt de tou·te·s les Saint-Gillois·es. Cette démarche, nous l’avons déjà mise en œuvre pour rédiger ce programme : il est en effet le fruit de réflexions avec les militant·e·s Ecolo, mais aussi et surtout des nombreuses rencontres menées avec les Saint-Gillois·es sur les marchés, dans les parcs, en porte-à-porte, ou lors d’échanges avec les associations qui s’engagent au quotidien dans notre commune.
Retrouvez nos 10 priorités et notre programme sur : www.ecologroen1060.

Mes 5 mesures phares

  • 1ère

    Du vert partout: des espaces verts qualitatifs dans tous les quartiers

    Environnement Environnement

    Des espaces verts doivent être accessibles à tous les Saint-Gillois, en moins de 10 minutes à pied. Toutes les possibilités doivent être exploitées, y compris en intérieur d’îlot.
    La place Marie Janson sera transformée en véritable parc, même si des fonctions ludiques et horeca y resteront possibles. Les habitants et riverains seront impliqués dès la conception du projet.
    Un ou des parcs doivent aussi voir le jour dans le bas de la commune. Le futur plan d’aménagement directeur du quartier Midi offre des perspectives sur des terrains laissés vacants par la SNCB.
    Un soutien sera accordé, y compris financier, aux initiatives citoyennes visant à verduriser les espaces publics et intérieurs d’îlot, ainsi que les façades et toitures d’immeubles.
    Mettons un terme aux projets minéralisant les sols à outrance, qui créent des îlots de chaleur nuisibles à notre santé. Le vert, ce n’est pas seulement parce que c’est joli !

    0
  • 2ème

    De l’air (enfin) plus pur, pour nos enfants, pour nous toutes et tous

    Environnement Environnement

    La qualité de l’air doit être régulièrement mesurée dans tous les quartiers et les résultats publiés.
    Le trafic automobile sera réduit autant que possible, surtout près des écoles et crèches (interdiction de circuler aux abords directs aux heures d’entrée et de sortie). Les zones 30 et 20 doivent se généraliser et être délimitées par des aménagements physiques et pas de simples panneaux.
    Les déplacements piétons et cyclistes doivent être activement promus : aménagements physiques (grands trottoirs, pistes cyclables), primes et autres incitants à rouler à vélo, soutien aux plans de déplacement, etc.
    Sur la pollution produite par le chauffage, une médiation doit être offerte entre propriétaires et locataires en vue de travaux pour réduire la facture énergétique du ménage. Les primes énergies régionales seront aussi renforcées par des primes communales.

    0
  • 3ème

    Un investissement massif pour rendre le logement plus accessible

    Logement Logement

    Il faut agir sur les biens inoccupés et sous-occupés et mettre en place un observatoire communal du logement, axé sur l’inventaire et la détection des logements vides et leur remise sur le marché. Des conventions d’occupation précaire avec les propriétaires privés ou publics d’immeuble en attente de rénovation doivent être développées, en partenariat avec des associations qui œuvrent à la réinsertion. Le système de prime à la rénovation de logements au-dessus des commerces doit être étendu et pérennisé.
    Avec le soutien de la commune, il y a lieu d’augmenter de 50 % le parc locatif de l’AIS (agence immobilière sociale), entre autres via des opérations dans les contrats de quartiers.
    Pour faire progresser la part de logements publics à finalité sociale : inclure une part substantielle de logements sociaux et modérés dans les futurs projets du Quartier Midi et du site des Prisons. Faire également en sorte que les permis visés par des charges d’urbanisme comprennent bien 15 % de logements à finalité sociale. Faire en sorte que le Foyer du Sud (logement social) augmente son parc locatif.

    0
  • 4ème

    Plus de pouvoir aux citoyens: budgets participatifs, droit d’initiative citoyenne, gouvernance exe

    Gouvernance Gouvernance

    Le principe d’«enveloppe de quartier» sera développé sur le mode du budget participatif. Chaque quartier disposera d’un budget pour soutenir les projets d’amélioration du cadre de vie.
    Un droit d’initiative citoyenne doit être créé. Il permettra d’obtenir du conseil communal qu’il délibère et vote sur un texte précis proposé par des citoyen·ne·s et, à défaut, qu’il le soumette à consultation populaire.
    Les mandataires saint-gillois·es seront exemplaires et ne cumuleront pas. L’exigence de transparence maximale guidera toutes les décisions et les débats. L’instauration de procédures claires et précises pour les attributions de subventions, avantages, logements communaux, mettra fin à la logique de passe-droits, encore trop souvent présente.

    0
  • 5ème

    Un plan massif de réduction des déchets, de recyclage et de réutilisation

    Propreté Propreté

    Un plan ambitieux de réduction de la production de déchets sera mené, à travers des actions de prévention et de sensibilisation à l’éco-consommation dans les écoles, les magasins et les lieux publics communaux (réduction des déchets, compostage à domicile, composts collectifs, etc.). Les initiatives citoyennes seront soutenues en ce sens.
    Un plan de valorisation des déchets sera mis en place, notamment par la collecte des déchets de cuisine et de jardin pour les transformer en biogaz ou en compost. Seront également favorisés les commerces locaux qui proposent des produits «en vrac» et/ou donnent la possibilité aux clients d’apporter leurs propres contenants : le sac plastique doit disparaître.
    La propreté publique fera l’objet de toute les attentions et sera améliorée, en priorité dans le bas de la commune.

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire