Présentation du programme

Au sein du Conseil communal de la Jeunesse d’Uccle, j’ai déjà pu faire aboutir des projets qui intéressent les jeunes mais aussi les Ucclois en général (ex. le parcours santé installé à l’Observatoire d'Uccle, le Heroes Spring Festival). J'aimerais pouvoir en faire Encore + pour Uccle.

Mes 3 mesures phares

  • 1ère

    Jeunesse

    Jeunesse Jeunesse

    Les jeunes Ucclois disposent d’un formidable outil pour se faire entendre mais trop souvent ils ne le savent pas. Promouvoir le Conseil communal de la Jeunesse d'Uccle est donc une priorité, en améliorer la visibilité et la communication par ex. via les réseaux sociaux, inciter les jeunes à y participer, organiser des consultations par des sondages et des appels à projets, ….

    Uccle dispose aussi de nombreuses infrastructures sportives et culturelles et c’est une très grande chance. A côté des aides favorisant l’accès à ces infrastructures, je crois aussi important d’apporter un soutien aux jeunes espoirs sportifs et aux jeunes talents artistiques surtout à ceux qui ont plus difficile à acquérir du matériel de professionnel, à s’offrir l’encadrement nécessaire pour progresser ou simplement à effectuer tous les déplacements qu’exigent les sélections, les compétitions, … N’oublions pas que le succès d’un sportif de haut niveau, du lauréat d’un concours prestigieux ou d’une récompense artistique, rejaillit aussi sur sa commune.

    0
  • 2ème

    Mobilité

    Mobilité Mobilité

    Aujourd’hui, il faut se montrer de plus en plus créatif pour se rendre d’un point à un autre dans Bruxelles, alors le politique doit aussi l’être :). Comment ? En encourageant la mobilité douce comme on le fait déjà (vélos, vélos électriques, scooters électriques partagés) mais en favorisant aussi les nouveaux modes de déplacement alternatifs (trottinettes électriques, hoverboard, solowheel électrique, … ) via des incitants.

    0
  • 3ème

    Sécurité

    Maintien de l'ordre Maintien de l'ordre

    En tant que jeune, je me sens surtout concerné par la lutte contre les formes de violence dont les jeunes peuvent être victimes (racket, harcèlement). Une surveillance accrue des espaces publics (gares, parcs, places) et des endroits fréquentés par les jeunes contribuerait à réduire le sentiment d’insécurité. Il est aussi important d’inciter les victimes à porter plainte notamment par des campagnes de sensibilisation et d’information afin qu’ils sachent auprès de qui s’adresser en toute confiance et recevoir un soutien psychologique.

    Le vol des vélos est aussi préoccupant. Pour l’enrayer, les parkings doivent être sécurisés par la pose de caméras et en les intégrant dans les rondes effectuées par la police ou les auxiliaires de police. Les campagnes de prévention (avec gravure gratuite des châssis des vélos) doivent se multiplier et être organisées au sein même des quartiers.

    0

Pour pouvoir faire une proposition, liker ou mettre en favoris, vous devez être connecté en tant que citoyen.

Se connecter S'inscrire